Iseult

Voila une carte qui me colle à la perfection en ce moment sur le plan affectif . Une petite fée est venue me murmurer à l’oreille que cette belle Dame pourrait me correspondre 🙂 Voici ce que dit la carte qui est tiré du jeu « Cartes Oracles des Déesses » de Doreen Virtue.

Message d’Iseult : << Lorsqu’il est question de coeur, l’aide que vous recherchez est ici, elle est tout autour de vous et aussi à l’intérieur de vous. Votre sagesse intérieur pourra vous sembler silencieuse, lorsque vous avez mal et pourtant, soyez assuré que le processus de guérison qui se produit en vous se déroule d’une manière rapide et efficace et que votre guérison s’effectue véritablement de l’intérieur vers l’extérieur. Votre coeur doit d’abord se guérir de la peine, de la solitude et de tout sentiment de trahison.

Lire la suite

Représentation de Lilith

Contrairement aux sources populaires et aux mythes, Lilith n’est pas un vampire. Elle était connue dans de nombreuses cultures anciennes sous toute une variété de noms différents et on l’a considérée comme un symbole de sagesse, de savoir, d’indépendance, de liberté de pensée et de libération de la femme. C’est de ce dernier point que vient le mythe de Lilith « la première femme d’Adam ».

Voici l’histoire : Lilith refusait les lois de dieu voulant que les hommes soient supérieur à la femme et elle l’a prouvé en étant dessus lors des rapports sexuels. Pour son audace et son impudence, elle a été rejetée « du jardin » puis est venue sa successeur, Eve, la parfaite mère au foyer.

Cette histoire a été inventée par ceux qui ont apporté le christianisme et qui pensaient que la femme doit rester à la maison et servir son mari. On a dit aux femmes d’être comme la bonne Eve et d’éviter soigneusement les façons de faire de la « méchante Lilith ».

Lire la suite

La Charge du Dieu sombre

La Charge du Dieu Sombre
auteur inconnu, traduction © Moonstonekat

Je suis le feu dans ton cœur, le désir de ton âme.
Je suis le chasseur de la connaissance et le chercheur de la Quête.
Je suis celui que l’on appelle la Mort, et je me tiens dans l’ombre de la Lumière.
Entends mon appel, viens à moi et apprends les secrets de la mort et de la paix.
Je suis le blé à la moisson et le fruit sur l’arbre.
Je suis celui qui te mène à la maison.
Le fouet et la flamme, la lame et le sang, ce sont les cadeaux que je t’offre.
Fais appel à moi dans la forêt sauvage et cherche-moi dans les ténèbres lumineuses.
Je te parle dans ta quête, moi qu’on a nommé Pan, Herne, Osiris et Hades.
Viens danser et chanter, viens aimer et sourire, car ce sont mes célébrations.
Vous êtes mes enfants et je suis votre père.
Sur les ailes de la nuit, c’est moi qui vous couche
aux pieds de la Mère pour vous faire renaître et revenir.
Toi qui penses me connaître, sache que je suis le vent sauvage,
la furie de la tempête et la passion de ton âme.
Cherche-moi avec courage, de crainte d’être balayé dans ta quête.
Cherche avec fierté et humilité, mais aussi avec amour et force,
car telle est ma voie et je n’aime ni les faibles ni les craintifs.
Entends mon appel dans les longues nuits d’hiver,
et nous nous tiendrons debout pour garder la Terre qui dort.

La Sombre Déesse

Le symbole de la Déesse Sombre est la nouvelle lune. Elle est la Vieille Femme, la Grande Reine, la Suprême Déesse de la Guerre. Elle est le destin et la mort, le berceau et la tombe. Elle est guerrière, protectrice, guérisseuse et sage. Elle représente la vieillesse, l’hiver et la destruction. Elle est connue comme la Morrighan chez les Celtes, mais aussi Scathatch Kali, Hecate, Lillith, et une multitude d’autres noms dans les autres cultures.Son symbole est le corbeau ou la corneille. Elle est la patronne des sorcières et des prêtresses, elle règne sur la vengeance, la nuit, la magie et la prophétie. On peut l’invoquer pour la justice, la protection, la sagesse, pour obtenir de la force et pour la divination. Elle aide aussi à bannir la peur, la maladie et les mauvaises habitudes. Elle protège les enfants et aide à atteindre l’équilibre de façon générale.

La Charge de la Déesse Sombre
auteur inconnu, traduction © Moonstonekat
La sagesse et le pouvoir sont les présents de la Déesse Sombre de la Transformation.
Elle porte les noms de Kali, Hecate, Cerridwen, Lilith, Persephone, Fata, Morgana, Ereshkigal,
Arianhrod, Durga, Inanna, Tiamat, et des millions d’autres noms :
Entends-moi, enfant, et connais-moi pour qui je suis.
Je suis avec toi depuis que tu es né et je serai avec toi
jusqu’à ce que tu me reviennes au crépuscule final.
Je suis l’amante passionnée et séductrice qui inspire les rêves des poètes.
Je suis celle qui t’appelle au bout de ton voyage.
A la fin du jour, mes enfants trouvent le repos entre mes bras.
Je suis le ventre d’où sont nées toutes les choses.
Je suis la tombe sombre et immobile;
toutes les choses doivent venir à moi et mourir et renaître dans le Tout.
Je suis la Sorcière que l’on ne peut gouverner,
la Tisseuse du Temps, celle qui enseigne les Mystères.
Je coupe les fils qui me ramènent mes enfants.
Je tranche la gorge des cruels et je bois le sang des infâmes.
Ravale ta peur et viens à moi, et tu découvriras la vraie beauté, la force et le courage.
Je suis la furie qui arrache la chair de l’injustice.
Je suis la forge brûlante qui transforme tes démons intérieurs en outils de pouvoir.
Ouvre-toi à mon étreinte et dépasse-toi.
Je suis l’épée étincelante qui te protège du mal.
Je suis le creuset dans lequel tous les aspects de ton être
se fondent en un arc-en-ciel d’union.
Je suis le velours sombre de la nuit, les volutes brumeuses de minuit, enveloppée de mystère.
Je suis la chrysalide dans laquelle tu affrontes ce qui te terrifie
et de laquelle tu émerges, vibrant et renouvelé.
Cherche-moi aux carrefours et tu seras transformé,
car une fois que tu as vu mon visage, il n’y a pas de retour.
Je suis le feu qui dévore les entraves.
Je suis le chaudron dans lequel les contraires se rencontrent.
Je suis la toile qui connecte toutes les choses.
Je suis la Guérisseuse de toutes les blessures,
la Guerrière qui redresse tous les torts.
Je rends les faibles forts.
Je rends les arrogants humbles.
Je libère les opprimés et j’affranchis les esclaves.
Je suis la Justice tempérée de Pitié.
Plus important encore, enfant, je suis toi.
Je suis une partie de toi, et je suis en toi.
Cherche-moi à l’intérieur et à l’extérieur, et tu seras fort.
Connais-moi.
Aventure-toi dans la nuit afin de t’éveiller à l’équilibre, à l’illumination et à la plénitude.
Prends mon amour avec toi partout
et trouve le pouvoir en toi d’être ce que tu souhaites être. 
Pour celles qui me suivent vous savez qu’en ce moment je fait beaucoup de recherches sur les Déesses sombres et j’ai trouver ce texte purement magnifique . Je m’intéresse tout particulièrement en dehors de Lilith ,à Morrigan (plus particulièrement) , Perséphone , Hécate et Nuit donc des articles sur ces Déesses sont à venir . Voici également un lien très intéressant sur les Déesses sombres que vous devriez consulter si vous avez deux minutes « Les Déesses Sombres »  . Un forum à même été créer sur le thème des Déesses sombres .Je trouve que c’est une super idée !! Voici le chemin : La Caverne de la Déesse sombre . Au plaisir de vous y retrouver 🙂

Lilith


Lilith, déesse de l’abondance, de la fertilité et de la fécondité, vénérée au Moyen-Orient, fit don de l’agriculture à l’humanité. Première femme créée directement de la terre et première compagne d’Adam, elle refusa de se subordonner à lui de quelque manière que ce soit. Elle est associée au hibou, emblème des ténébres et de la sagesse cachée, car elle se révèle également une divinité féminine de la mort et de la transformation. Parfois représentée comme une figure démoniaque, car plusieurs se sentent menacés par son savoir occulte et son énergie sexuelle, Lilith a la réputation d’apparaître dans les rêves sous une forme terrifiante. Elle correspond à la fleur du lotus, dont le symbolisme particulier nous en apprend beaucoup à son sujet. Fleur exquise émergée de la vase, le lotus représente l’épanouissement spirituel et la plénitude de la sagesse. À l’exemple du lotus, Lilith nous défie de regarder en face le côté sombre qui se trouve en nous et de l’incorporer au tout que nous formons, afin que puisse s’exprimer la beauté unique de notre être.

Tiré du jeu  » Les Déesses, Cartes de Connaissance – Susan Seddon Boulet « 

Voila exactement la manière donc je conçois Lilith .Non avec une représentation démoniaque comme beaucoup peuvent le faire .Quoi que j’accepte qu’elle ai un côté démoniaque,délicieusement démoniaque dira t-on, mais pas celui que tout le monde imagine^^ ,je ne la retrouve pas du tout dans les réprésentations de succube par exemple . Je précise donc que cette définition de Lilith est tiré du jeu  » Les Déesses ,carte de connaissance » de Susan Seddon Boulet mais la poisse je n’arrive plus à le trouver sur le net .J’ai chercher sur amazon il n’y est pas .Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi il n’est pas présent dans ma wishlist car ça fait un baille que je le veux  ainsi que d’autres oracles sur les Déesses mais qui sont quasi introuvable .Bon allez je me lance à la chasse sait-on jamais 🙂